Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
(0 / 0 votes)

Dix écrans LCD de 24 pouces pour PC à partir de 189 euros

Comparatif publier sur 01net.com > Dix écrans LCD de 24 pouces pour PC à partir de 189 euros

Nous avons retenu dix moniteurs 24 pouces avec un affichage Full HD et possédant au moins une entrée vidéo numérique. Découvrez les résultats de nos tests.

Jamais les grands écrans n'ont été aussi peu chers… et aussi bien équipés. Les moniteurs LCD de 24 pouces (soit une diagonale de 61 cm), offrent, par leur taille d'affichage, un confort visuel appréciable alors que leur ticket d'entrée est tombé à moins de 200 euros en ce début d'année. 200 euros, c'était le prix d'un écran de 22 pouces, il y a seulement 3 mois ! Les prix bougent donc… et l'équipement aussi.

La révolution HD étant passée par là, les constructeurs délaissent le format d'affichage en 16/10, plus adapté à l'affichage informatique, pour se focaliser sur le format 16/9, propre aux contenus en haute définition, que ce soit des films provenant d'un fichier HD ou d'un lecteur Blu-ray, ou des émissions télé diffusées en HD. Du coup, les écrans sont tout en longueur et perdent en hauteur avec une définition Full HD de 1 920 x 1 080 pixels en 16/9 contre 1 920 x 1 200 pixels en 16/10, soit 5 % de surface d'affichage en moins.

{phocagallery view=category|categoryid=6|imageid=526|detail=2|displayname=0|displaydetail=0|displaydownload=0|displaybuttons=0|displaydescription=0|piclens=0|float=left|displayimgrating=0}
La prise HDMI, propre à véhiculer les images en haute définition, fait sa place dans l'équipement de base de tous les écrans, exception faite des modèles de Dell et de Philips. Certains écrans doublent la mise en proposant deux prises HDMI (Acer et LG). Parfois, la prise numérique DVI est volontairement oubliée (un adaptateur HDMI-DVI fera l'affaire). Enfin, la vieillissante prise analogique VGA fait encore de la résistance.
Les bénéfices de l'arrivée des Led

Outre la HD, une autre révolution est en marche : celle des Led. Jusqu'à présent, la dalle des écrans LCD était rétroéclairée par un ou deux néons. Dans les écrans Led, les néons sont remplacés par des diodes électroluminescentes. Deux types de rétroéclairage par Led existent : les Led Edge, où les Led remplacent les néons sur le côté de l'écran, et les Full Led, où les Led couvrent toute la surface de l'écran.

Évidemment, les Full Led offrent un éclairage plus homogène et donc un meilleur contraste. Le rétroéclairage par Led offre de multiples avantages : des écrans beaucoup plus fins (1,5 cm d'épaisseur pour le modèle d'Acer !), une durée de vie, a priori, supérieure (un néon en fin de vie se met à grésiller et à clignoter), et une consommation électrique réduite de moitié (dans les 20 watts pour les écrans Led contre plus de 40 watts pour les écrans traditionnels).
Des réglages pas évidents

Aujourd'hui, les écrans Led ne sont pas plus chers que les écrans traditionnels. Les deux modèles Led de notre comparatif, l'Acer et le LG, sont respectivement à 269 et 299 euros, prix constructeurs. Revers de la médaille, nos tests démontrent que les écrans Led n'ont pas forcément une meilleure qualité d'affichage que les écrans classiques. Dans leurs réglages d'usine, l'Acer et le LG ont des affichages qui tirent franchement vers le jaune. On pourra soigner cette jaunisse à coup de réglages des couleurs dans les menus. Encore faut-il que ces derniers soient faciles à utiliser !

Boutons inversés ou difficilement accessibles, menus qui se désactivent à la moindre fausse manipulation… la logique de fonctionnement de certains réglages échappe parfois au commun des mortels. Certains écrans proposent des boutons d'accès direct au réglage de la luminosité et du contraste, d'autres ont défini des préréglages qu'il suffit de sélectionner selon l'usage que l'on fait de l'écran (Web, traitement de texte, films ou jeux). Il est vrai que les jeux réclament des écrans réactifs, qui affichent les images sans rémanence.

Le temps de réponse devient primordial pour les joueurs : un écran mesuré à 20 ms aura des problèmes pour afficher correctement plus de 50 images/ seconde. Pour regarder un film, c'est plus l'angle de vue et le contraste qui seront privilégiés. La luminosité est tout aussi importante, mais certains constructeurs ont la fâcheuse habitude de pousser la luminosité jusqu'à 400 cd/m2 pour augmenter le contraste de leur moniteur, alors que 250 cd/m2 suffisent amplement.

 

Le résultat des tests

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir