Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
(0 / 0 votes)

Conclusion


Quel est le meilleur navigateur pour Windows ? Sans pouvoir désigner un navigateur qui écraserait ses concurrents, on peut dégager un trio gagnant : Firefox, Opera et Chrome. Commençons par les « valeurs sûres ». Firefox 3.6 continue sur la lancée de la version 3.5 avec des améliorations de performances visibles et quelques nouveautés comme l'intégration de Personas pour changer facilement le thème du navigateur. Est-ce suffisant pour autant ? En l'état, Firefox reste un excellent navigateur web : relativement respectueux des standards (même s'il n'est plus au top sur ce point), performant, personnalisable, sûr, il conserve ses qualités. Un point inquiète cependant : Mozilla semble éprouver quelques difficultés à tenir sa feuille de route. En outre, le choix du format Ogg pour les vidéos HTML5 est cohérent avec la ligne de Mozilla (privilégier le libre), mais pourrait s'avérer problématique alors que des sites comme YouTube ou Vimeo semblent se diriger vers le format H264 (certes, l'abandon total de Flash pour ces sites est encore une perspective assez lointaine).

Face à Firefox qui reste le navigateur alternatif le plus populaire, Google Chrome a fait d'énormes progrès depuis notre dernier comparatif. La version 4 est loin du minimalisme des débuts (il y a à peine un an et demi) : prise en charge des thèmes, ajout d'extensions et développement de versions pour Mac OS X et Linux (encore en bêta) font de Chrome un concurrent sérieux qui conserve toutes ses qualités, à savoir une ergonomie exemplaire misant sur la sobriété et des performances spectaculaires.

Opera reste fidèle à lui même : un navigateur innovant, rapide, agréable à utiliser, mais toujours déroutant pour le grand public, et souffrant d'un manque de notoriété. La version 10 apporte une interface plus claire, quelques améliorations et des performances accrues. La technologie Unite est désormais intégrée au logiciel. Celle-ci permet de transformer son navigateur en serveur, capable de partager des contenus multimédias à distance, d'accéder à ses fichiers, ou même d'héberger des pages web. Opera propose déjà quelques services, mais le plus intéressant réside sans doute dans la possibilité de développer ses propres services en utilisant des technologies standard (HTML, CSS, Javascript). Les « power users » apprécieront, mais est-ce suffisant pour s'imposer face à Google Chrome auprès du grand public ?

Mike safarilogo
Le cas de Safari est un peu plus compliqué. La dernière version pour Windows, à l'heure où nous écrivons ces lignes (4.0.4), semble plus véloce que les précédentes qui nous avaient déçues par leurs ralentissements intempestifs. Le navigateur reste assez lourd, plus que certains de ses concurrents, mais il libère mieux la mémoire que lors de nos précédents tests. Il reste que Safari est, sur Windows, une proposition un peu moins intéressante que Google Chrome, qui propose des performances et un respect des standards similaires (normal, ils partagent le moteur Webkit), mais une ergonomie et un degré de personnalisation supérieurs. Sur Mac, il reste cependant une référence et plusieurs fonctionnalités sont exclusives à cette version : la prise en charge 64 bits et la gestion des plug-ins.

Terminons sur Internet Explorer 8. Clairement, Microsoft est à la traine et il est inutile de le nier. La dernière version du navigateur est en progrès par rapport aux précédentes, mais Microsoft paie aujourd'hui le retard pris avec la stagnation, pendant de longues années, d'IE6. Toutes les études montrent que sa part de marché s'effondre et son actualité n'est guère rassurante : il vient encore de se payer une contre-publicité désastreuse suite à l'attaque orchestrée (entre autres) contre Google et qui aurait bénéficié d'une faille du navigateur. Pas de quoi jouer en faveur d'un logiciel plus lent, plus lourd et moins fonctionnel que ses concurrents. Seules sa prise en charge du 64 bits sous Windows et son intégration avec Windows 7 sans équivalent rattrapent un peu le coup. Malgré ses défauts, IE reste encore majoritaire, ce qui signifie quelque part qu'il suffit encore à de nombreux utilisateurs. Mais pour combien de temps ?

Commentaires  

-1 #1 Guest 09-07-2010 19:03
Merci clubic pour ce test.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir