Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
(0 / 0 votes)

 

Effets, transitions et titres

Bénéficiant là encore des fonctionnalités d'analyse du contenu vidéo, Premiere Elements 8 se dote d'une technologie de détection des sujets en mouvement, permettant d'appliquer un suivi de ceux-ci. Là encore, il faudra passer par la case analyse, après quoi le logiciel affiche lesdits sujets dans des cadres jaunes dans l'aperçu de la vidéo. Il est également possible de spécifier des sujets à suivre manuellement. Une fois la détection réalisée, vous pourrez glisser/déposer des effets ou des objets (bulles, chapeaux, texte…) qui suivront la trajectoire du sujet. Séduisante en théorie, cette fonctionnalité propose en pratique des résultats variant fortement selon les vidéos utilisées. S'ils sont assez concluants en ce qui concerne l'ajout d'objets animés. En outre, l'analyse initiale des vidéos s'avère là encore fastidieuse, même si cette dernière n'a lieu qu'à une seule reprise, heureusement.

Premiere Elements 8 suiviEn dehors de cette nouveauté, on retrouve au niveau des effets et des transitions le fonctionnement des versions précédentes par glisser/déposer sur la fenêtre de prévisualisation ou, pour les transitions, sur la ligne de temps (ou le story-board). Les effets et les transitions sont variés, mais on ne note pas de changement par rapport à la version 7 sur ce point, pas plus que sur l'interface de configuration des effets. Celle-ci permet d'afficher ou masquer chaque effet et de déplier ses paramètres que l'on peut alors modifier, avec aperçu en temps réel. Le panneau Modifier les Effets permet également de modifier certains réglages de l'image et du son tels que la luminosité, le contraste, l'échelle, la rotation de l'image ou encore le volume et la balance du son. En pratique cette interface affiche toujours ses limites et oblige à jouer de la molette de la souris, même si elle a l'avantage de ne pas multiplier les fenêtres pop-up.
Premiere Elements 8 transitions
De retour également, l'interface assez lourde et pas toujours très pratique du module de titrage ne subit aucune amélioration : un peu à l'étroit dans le panneau latéral sur un écran de petite diagonale, il propose néanmoins de nombreux styles de textes et d'animations. On peut bien sûr redimensionner les panneaux afin de disposer d'un espace plus confortable, et le prix des écrans 22 pouces a fondu comme neige au soleil ces dernières années. Il reste que comme pour les effets, l'intégration du module dans le panneau latéral oblige parfois à jouer de la molette.

 


Premiere Elements 8 titres

Gestion du son

La gestion du son bénéficie, une fois de plus, d'une amélioration « automatique » : il s'agit cette fois du mixage automatique des pistes sonores. Le principe ici est assez simple : chaque piste audio de la table de mixage (introduite dans la version 7) peut être définie comme un élément d'avant ou arrière-plan. L'outil Mixage Dynamique analyse les différentes pistes sonores et ajuste automatiquement leur volume en fonction des choix de l'utilisateur (privilégier les dialogues par rapport à la musique, par exemple). Plutôt intéressante et pertinente, cette fonctionnalité pourra donner des résultats variables, mais peut s'avérer un plus pour les néophytes.
Premiere Elements 8 son
Le module d'effets évoqué plus haut pour la vidéo est également partagé par les effets audio. Ceux-ci ne subissent pas de changement notable. Ils vont toujours des plus simples (graves, aigus, balance, permutation des canaux) aux plus complexes comme un module de suppression des bruits parasites, un ensemble de réglages de la dynamique (compresseur, limiteur, « gatte »…), un module de « revers » ou encore un effet « pitch shifter » permettant de régler la tonalité d'une bande-son sans en changer la durée (le logiciel gérant également l'inverse, le « time stretching », via la fonctionnalité de redimensionnement des pistes évoquées plus haut). Là encore, il faudra d'autant plus jouer de la molette que la plupart des effets se présentent sous la forme de racks à l'interface pas très adaptée à un panneau latéral. Terminons sur une note pas très flatteuse : Premiere Elements ne gère toujours pas le son multicanal.

Partage et exportation des vidéos

Que faire de ses vidéos une fois créées ? Premiere Elements 8 propose pour cela de nombreuses possibilités, dont bien sur l'exportation vers un Blu-ray ou un DVD. Il ne faudra pas s'attendre aux possibilités offertes par Encore, la solution d'authoring intégrée à Premiere Pro mais on trouve tout de même un éventail de thèmes que l'on peut personnaliser, notamment en glissant des clips dans les zones prévues à cet effet. L'exportation sur le web est également de la partie, et notamment vers YouTube, avec une nouveauté : la prise en charge des vidéos HQ du site communautaire. Petite nouveauté également pour l'exportation sous forme de fichiers : Premiere Elements 8 permet désormais de créer des vidéos au format Flash.

Premiere Elements 8 partagePremiere Elements 8 menu dvd

Performances

Premiere Elements est réputé pour être un logiciel relativement lourd, mais on attendait tout de même un petit effort de la part d'Adobe sur ce point. Malheureusement, c'est très loin d'être le cas et le manque de réactivité du logiciel est flagrant, et la consommation mémoire, déjà outrancière dans la version 7, est encore alourdie par les tâches d'analyses des images. Pire : lors de nos tests, réalisés avec la version finale de Premiere Elements 8 et une installation fraiche de Windows Vista SP2 sur une machine plus que correcte (Core 2 Duo 2,2 GHz et 2 Go de mémoire vive), les plantages du logiciel ont été anormalement nombreux, et occasionnés par des tâches tout à fait basiques sur des projets peu gourmands. La copie sera donc à revoir dans une mise à jour mineure.

Notre avis :

Sur le papier, les améliorations apportées par Premiere Elements 8, même si elles n'ont rien d'extraordinaires, peuvent faciliter assez nettement le travail des utilisateurs. Malheureusement, ces avancées, basées pour la plupart sur l'analyse automatique du contenu vidéo, s'avèrent très gourmandes en ressources et cette version semble manquer très nettement de stabilité. Un bilan assez mitigé au final pour un logiciel offrant pourtant une grande simplicité d'utilisation.

 

Adobe Premiere Elements 8
Adobe
-< LES PLUS
Simple d'utilisation
Intégration avec Photoshop Elements
Analyse de l'image intéressante...
-< LES MOINS
... Mais rendant le logiciel très lourd !
Toujours pas de son multicanal
Activation silencieuse
3
Fonctionnalités 4/5 4/5 4/5 4/5 4/5
Ergonomie 4/5 4/5 4/5 4/5 4/5
Performances 3/5 3/5 3/5 3/5 3/5

 

Premiere Elements 8 suivi - Elements 8 transitions - Premiere Elements 8 titres - Premiere Elements 8 son - Premiere Elements 8 partage - Premiere Elements 8 menu dvd

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir