Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
(0 / 0 votes)

 bavaria 38 cruiser

BAVARIA 38 CRUISER (2008)

Un vrai croiseur de vacances

Plutôt bien conçu, confortable au mouillage et sécurisant dans la brise, ce nouveau venu dans la gamme Cruiser de Bavaria correspond bien à la philosophie du chantier allemand : l'efficacité au meilleur prix.

LE BAVARIA 38 CRUISER EN 10 POINTS

  1. 1- La baille à mouillage est équipée d'un guindeau électrique 1 000 watts en standard.
  2. 2 - La cabine avant est dotée d'une couchette de 210 cm de long pour 185 de large aux épaules sous laquelle se glisse un grand tiroir de rangement.
  3. 3 - Dans le cabinet de toilette, la hauteur sous barrots est de 190 cm (comme dans la cabine avant). L'équipet d'angle est très volumineux, mais il manque une patère à cirés.
  4. 4 - Le carré est particulièrement bien ventilé (trois panneaux de pont et quatre hublots ouvrants), la table affiche 115 x 200 cm et les banquettes offrent un gros volume de rangement.
  5. 5 - Rangements bien pensés côté cuisine, et le four micro-ondes est intégré en standard.
  6. 6 - Au pied de la descente - très sûre - la hauteur sous barrots est de 187 cm.
  7. 7 - La hauteur sous barrots dans les cabines arrière est de 184 cm. Les couchettes mesurent 205 x 135 cm. Elles sont aérées par trois hublots ouvrants chacune.
  8. 8 - La table de cockpit en plexi plaqué bois abrite une glacière.
  9. 9 - La console d'appui très ferme offre une grande surface pour monter des instruments.
  10. 10 - La patte-d'oie du pataras, équipée en standard d'un palan six brins, facilite l'accès au tableau arrière qui bascule à l'aide d'un vérin hydraulique et devient plage arrière.

 bavaria 38 cruiser

Sous le vent du Bec de l'Aigle et de l'île Verte, près de La Ciotat, on porte toute la toile. Il faudra réduire en sortie de baie.

La claque ! En quittant l'abri de l'île Verte, à l'ouest de la baie de La Ciotat, nous prenons de plein fouet un mistral probablement accéléré par le relief, en l'occurrence l'incroyable falaise du Bec de l'Aigle. Notre Bavaria 38 salue la rafale comme il se doit, puis se cale bravement sur un angle de gîte tolérable en démontrant une raideur à la toile tout à fait honnête. Ce long bord de près dans la piaule ne sera peut-être pas une partie de plaisir, mais c'est le meilleur moyen de savoir ce que ce nouveau Bavaria a dans le ventre.

Nouveau ? C'est vrai que l'étrave légèrement élancée et la silhouette rehaussée par ce long rouf rondouillard aux hublots quasi rectangulaires a quelque chose de familier. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce nouveau 38 Cruiser ne renie pas ses origines bavaroises... Mais il est pourtant plus novateur qu'il n'y paraît.

Nous nous en sommes rendu compte dès notre arrivée à bord, à La Ciotat, en dévalant les marches larges et généreusement incurvées de la descente. Elles mènent à un carré aux boiseries en bossé - un acajou très clair - dont le design a été manifestement rajeuni. Fini les selleries d'un goût douteux ou les boiseries sombres laissant apparaître au pied des meubles le contre-moule marron : avec sa gamme Cruiser, le chantier Bavaria entend relever à son tour le défi du design.

Le choix de ne proposer qu'un seul cabinet de toilette placé à l'avant a permis de dégager un volume considérable pour un carré très accueillant avec sa grande table et ses banquettes larges et profondes. Derrière ce grand espace convivial, on trouve à bâbord la cuisine en L, et à tribord une table à cartes « à l'ancienne », dont le plateau est dimensionné pour le format grand aigle.

 bavaria 38 cruiser

Quant aux cabines, elles offrent un beau volume et une hauteur sous barrots très honorable (184 cm pour les deux cabin

es arrière). La cabine avant est la plus cossue, la mieux dotée en rangements... Et elle ménage en plus un a

ccès direct au cabinet de toilette. En préparant notre départ, nous pouvons aussi vérifier que l'espace de rangement n'a pas été oublié. Les équipets sont nombreux dans le carré et autour de la cuisine, et l'accès au volume des banquettes est facilité par les panneaux sur charnière largement ajourés pour favoriser la ventilation.

Les matelas et dossiers sont épais, mais faciles à faire basculer pour ranger ravitaillement ou les gilets, ou encore pour atteindre les vannes de l'évier, le chargeur de quai et les divers organes qui restent toujours très accessibles. Pour ce « 100 milles à bord » qui s'annonce venté, notre plan consiste à remonter au près jusqu'à la baie de Cassis pour passer l'après-midi dans une de ces calanques paradisiaques, et surtout désertées en cette fin d'hiver.

Une fois en baie, nous envoyons la grand-voile réduite au deuxième ris pour être prêts à affronter le mistral. La manœuvre est grandement facilitée par la bôme à chariots Selden qui réduit les frictions du système de prise de ris dit automatique.

 bavaria 38 cruiser

Le carré a tout bon avec ses boiseries claires et ses banquettes profondes qui font de belles couchettes d'appoint.

Bôme Selden pour réduire facile

Enrouleur (mais avec étai à double gorge), on devrait donc posséder une voile plus grande: 5 à 10 m2 de mieux dans les petits airs se ne seraient pas un luxe. Cela dit, dès que la brise dépasse les 15 nœuds, le Bavaria 32 prend de la puissance et devient vivant à la barre.

Ce n'est certes pas par ses emménagements que cette unité peut prétendre à l'originalité : cabine double et cabinet de toilette sous le cockpit, cuisine en L et table à cartes en vis- à-vis au pied de la descente, banquettes couchettes de part et d'autre de la table du carré, petite cabine avant. Pourtant au premier coup d'œil, on constate que le tout est véritablement conçu pour la vie en mer, avec par exemple les solides fargues qui ceinturent la table à cartes et le plan de travail de la cuisine.

 bavaria 38 cruiser

Le cabinet de toilette et la cabine propriétaire se partagent la pointe avant. D'un côté comme de l'autre, on trouve un gros volume de rangement.

Des fargues très solides

Les deux palans (un par bosse de ris) montés dans la bôme sur des chariots mobiles permettent d'étarquer sans forcer la bosse unique qui tient à la fois le guindant et la chute, ce qui est fait en quelques instants. Puis les choses sérieuses commencent, dans un mistral glaçant qui souffle à 25 nœuds, parfois plus, en levant une houle serrée. De cette épreuve de vérité, il ressort de bonnes et de mauvaises surprises. La bonne, c'est que la carène de notre Bavaria 38 montre un comportement très sain. Le bateau passe bien dans le clapot cassant, et s'il tangue assez violemment...

Les cabines arrière sont bien aérées et bénéficient d'une hauteur sous barrots qui permet de se lever et de s'habiller sans se faire de bosse.

EN CHIFFRES...
Longueur de coque : 11,45 m. Longueur flottaison : 9,90 m. Largeur : 3,90 m.
Tirant d'eau : 1,90 m.
Lest : 2 100 kg.
Déplacement : 7 200 kg.
SV au près : 69 m2.
Motorisation : Volvo-Penta Dl-30 (27 ch). Eau douce : 300 I. Matériau : stratifié de verre.
Architectes : J & J Design.
Constructeur : Bavaria.
Prix de base : 119 279 € (livré en France).
Prix du bateau essayé : 133 956 € (incluant Volvo D2-40, pilote , GPS traceur,
capote et bimini, radio-CD, chargeur...)
 bavaria 38 cruiser

Ce « 100 milles » (112 pour être exact) effectué en one-way à l'issue du salon de Marseille-La Ciotat a permis de tirer le meilleur parti du mistral.

 

 

bavaria 38 cruiser

+ On travaille toujours bien calé à la table à cartes, quitte à s'appuyer sur la descente à la gîte.

+ Les cadènes rentrées facilitent la circulation sur les passavants.

+ Le volume de rangement dans les équipets du carré et de la cuisine est largement suffisant. On peut également utiliser très facilement les banquettes montées sur charnières

+ Le tableau-plage arrière mu par un vérin dont la commande est placée à tribord est idéal au mouillage avec son échelle de bain intégrée (à gauche), et cul au ponton, protégé par une défense.

+ Bien incurvées et dotées d'un antidérapant efficace, les marches de la descente sont très sécurisantes.

 Bavaria

- Les winches de génois (Lewmar 40) sont un peu « limites » dans la brise. Il faudrait monter des 46 ou des 48, comme sur le Bavaria 40.

- L'ergonomie du poste de barre à la gîte est à revoir. Il manque un cale-pieds à l'arrière, et la position de la jambe appuyée sur la console est inconfortable.

- Le pied de mât mériterait un échelon pour haler la grand-voile à l'affalage.

- Seule la partie centrale du rouf est antidérapante. On a vite fait de glisser sur les côtés quand on va en pied de mât.

- Pour passer derrière la barre, il faut monter sur le banc de cockpit et se glisser ensuite sous le bimini et la patte-d'oie du pataras... Pas si simple.

- Les deux coffres du cockpit ne sont pas très volumineux. Une fois rangés le radeau de survie, l'annexe et quelques bricoles, on ne peut pas caser tous les pare-battage.

 

À visualiser en plein écran !

 

 

Commentaires  

#1 Guest 11-01-2013 15:56
quelle est la jauge brute du navire bavaria 38 cruiser de 2008?.
merci

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir