Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
(0 / 0 votes)

 First 33.7

 

BÉNÉTEAU FIRST 33. 7

Rapide à toutes les allures, doté d'emménagements vastes et confortables,
ce dix mètres mérite bien l'appellation de course-croisière.
Mais le 33.7 existe en deux versions, l'une plus régate que l'autre.

 First 33.7

 

L'intérieur du First 33.7 manque de rangements et la table du carré est un peu petite. En revanche, la qualité des ébénisteries est de très bonne facture.

 

 

Côté régate, on notera les deux rails d'écoute de génois et celui de grand-voile qui traverse tout le cockpit, ainsi que l'étai creux ; le lest de 1260 kg sur une quille profonde qui porte le tirant d'eau à 2,10 m ; plus l'hélice en bec-de-canard et les passe-coques fraisés... Côté croisière, le 33.7 se montre agréable à vivre ; le carré est bien éclairé, avec des contremoulages nets sur lesquels ressortent des boiseries aux tons doux. La disposition des emménagements reste classique : deux cabines doubles avec grands rangements sous le cockpit ; cuisine en L et table à cartes de part et d'autre de la descente; carré symétrique; cabine avant de bonne taille, séparée du carré par le cabinet de toilette. De quoi loger huit équipiers donc, mais en sachant que la table du carré manque un peu de surface pour accueillir tant de monde, et qu'il aurait fallu plus de rangements pour stocker l'avitaillement d'une croisière loin des ports.

 First 33.7

 

Une barre très précise

 

 First 33.7

Sous voiles, le First 33.7 se mène en toute simplicité, et se montre facile à régler. A toutes les allures, la barre est précise et le bateau « prévient » toujours. Au niveau de la manœuvre, on regrettera sans doute que le cockpit soit un peu exigu : les deux embraqueurs, les équipiers de grand-voile et de piano ont du mal à se partager l'espace en avant du rail d'écoute. Tandis que l'antidérapant de la plage avant manque d'efficacité (ce qui n'est pas le cas sur les passavants et dans le cockpit). Quelques chiffres notés lors de nos essais : au près serré par 15 nœuds de vent réel : 6,2 nœuds ; au portant sous génois : 8 nœuds ; vent arrière sous spi par 10 nœuds de vent: 5,6 nœuds ; par force 7 au vent de travers, 8 nœuds de moyenne sur 10 heures de route sous foc salent et grand-voile à un ris.

Dans sa taille, l'un des bons compromis course-croisière.

bavaria 38 cruiser

+ L'efficacité du génois.

+ La hauteur sous barrots
dans toutes les cabines.

+ La position de rappel,
confortable.

 Bavaria

- La table à cartes sans forgue
ni casier à documents.

- Au portant, l'écoute de
grand-voile gêne le winch
de génois.

 

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir