Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
(0 / 0 votes)

 dufour 30 i

DUFOUR 30 INTÉGRAL

Grâce à sa courte quille à ailettes et à sa profonde dérive, ce 9 mètres peut se glisser partout, échouer sans difficulté, et il affiche, en prime, des performances honorables.

 dufour 30 i

 

La table centrale du carré du Dufour 30 fait office de puits pour la dérive et comporte deux rabats. Au sec, le bateau se pose sur sa quille, sans béquilles.

 

Il suffisait d'y penser : les ailettes de la quille font comme un socle au bateau, qui n'a donc pas besoin de béquilles pour tenir debout ; tandis qu'au lieu d'un safran relevable et donc vulnérable, l'architecte a choisi le principe de la paire de safrans peu profonds. À l'échouage, l'ensemble du concept s'avère parfaitement efficace : une fois le Dufour 30 Intégral posé, on peut se déplacer à bord sans crainte, et la jupe arrière dotée d'une échelle offre un accès facile à bord. On appréciera au passage la douche de bain qui permet de se rincer les pieds avant de pénétrer dans le cockpit. Soixante centimètres de tirant d'eau dérive levée, voilà qui permet de passer partout.

 dufour 30 i

Un lit breton sur l'avant

Et avec une dérive qui descend jusqu'à 1,80 m, on peut espérer faire du cap. Mais avec quelle raideur à la toile ? Au près, par 12 nœuds de vent, pas de gîte excessive, et 6 nœuds au speedo. Le safran sous le vent, qui, du fait de la gîte, se trouve à la verticale dans l'eau travaille bien : la barre reste douce, ce qui n'est pas toujours le cas avec ce type de gouvernail. Et au portant, dérive relevée, l'équilibre de route s'avère excellent. Car 9 mètres de coque, c'est déjà une longueur qui permet d'envisager de belles étapes en famille. Le bateau répond bien à son programme. Le grand cockpit se montre d'autant plus accueillant qu'il n'est pas encombré par un rail d'écoute de grand-voile. Le foc à faible recouvrement, monté sur enrouleur, est bordé à l'aide de winches self-tailing montés de chaque côté de la descente où reviennent toutes les manœuvres. Ajoutons que la grand-voile est équipée de lazy-jack.

Quant aux emménagements, rien que de très classique ; l'idéal pour un couple et deux enfants. Les parents occupent la cabine arrière et les enfants le lit breton de l'avant. Cette formule offre une belle impression de volume et de la place autour de la table du carré. Tandis que la cuisine en L, la table à cartes et le cabinet de toilette présentent des dimensions tout à fait suffisantes, et rationnelles.

 dufour 30 i

L'un des rares neuf mètres proposé en dériveur intégral..

  Dufour 30 I  Dufour 30 I     Dufour 30 I

 

bavaria 38 cruiser

+ La baille à mouillage bien dimensionnée et le bon davier d'étrave.

+ Le très grand coffre de cockpit.

 Bavaria

- Le puits de dérive sans anridérapant, au pied de la descente.

- Les équipets de la cuisine, pas assez profonds et dépourvus de targues.

 

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir