Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
(0 / 0 votes)

 sun odyssey 24 4

JEANNEAU SUN ODYSSEY 24.2

Cette unité offre un confort exceptionnel pour une coque de 7,20 m, dont la version dériveur lesté permet des échouages sans problème et un transport facile. Dommage que le Sun Odyssey 24.2 ne soit pas un peu plus raide à la toile !

 sun odyssey 24 4

 

Avec sa cabine double sous le cockpit, sa cuisine et son coin navigation, le 24.2 est déjà un vrai petit croiseur.

 

En découvrant son intérieur, on commence par apprécier la hauteur sous barrot généreuse (1,72 m au pied de la descente), et on se trouve agréablement surpris de trouver un véritable coin toilette fermé, avec hublot ouvrant. Puis on note que la cuisine est tout à fait suffisante, et la table à cartes acceptable (0,50 m sur 0,45 m). La cabine arrière arrive à offrir une couchette de 1,96 m par 1 m (malgré un accès un peu étroit), tandis que l'avant est entièrement occupé par deux banquettes se prolongeant sans séparation par une couchette triangulaire. Ceci donne une agréable impression d'espace, encore accentuée par la couleur claire des revêtements.

 sun odyssey 24 4

Échouage sans problème

Conclusion : la vie à bord s'avère agréable pour quatre personnes, mais surtout pas plus. Le cockpit aussi s'avère très spacieux ; d'autant plus que le palan d'écoute de grand-voile n'est pas monté sur un rail et que les winches d'écoute de foc sont placés sur le roof, de part et d'autre de la descente. Ajoutons à cela l'arrondi et la hauteur des hiloires, à la fois confortables et sécurisantes. Et nous en concluerons que voici un très agréable bateau pour la croisière côtière en famille.

Surtout dans sa version dériveur lesté, qui permet de se « beacher » ou de venir à l'échouage sans problème : pas de béquilles, il tient tout seul sur son lest ! Sous voiles, on apprend tout de suite qu'une bonne répartition des poids est indispensable pour que le bateau marche. Gare à l'assiette ! Et si la brise se lève, attention de réduire tout de suite la grand-voile : non seulement le bateau se montre ardent, mais son gouvernail n'est pas suffisamment compensé pour contrer à coup sûr une auloffée involontaire.

 sun odyssey 24 4

Un petit croiseur transportable... et très logeable.

 sun odyssey 24 4  sun odyssey 24 4    sun odyssey 24 4    

 

bavaria 38 cruiser

+ Le système de relevage du safran.

+ Le montage des cadènes sur la coque.

 Bavaria

- L'inconfort de la position au rappel.

- Le coupe-circuit du moteur situé dans le coffre de cockpit.

 

 

 

Commentaires  

#2 Luftman francoise 17-12-2016 17:29
Bonjour j ai un sun odyssey 24.2 depuis 2 ans .pas d informations sur un double safran. Auriez vous installé un GPS ? Et si oui à quel endroit ? Cordialement.
#1 Guest 14-12-2016 17:23
Ce dériveur lesté gîte beaucoup.
En soi ce n'est pas un problème si on peut améliorer le confort du barreur, mais surtout si on peut éviter que le safran sorte de l'eau.

Quelqu'un a-t-il tenté de faire installer un double safran sur ce bateau ?

Si c'est fait correctement, ce serait alors probablement un très bon bateau !

Moi je suis tenté de le faire.

Avez-vous des adresses ?

Merci, Jean

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir