Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 
(4 / 1 votes)

MARINE PROJECT MOODY 376

Cette unité à cockpit central n'a pas, à dire vrai, d'équivalent sur le marché français, et elle refuse tout compromis : son programme est la vraie croisière confortable et sans effort, pour quatre personnes.

 

En raison de son cockpit central, le carré du Moody est très avancé et plutôt conçu pour quatre personnes, l'un des couples occupant la très belle cabine arrière.

 

N'oublions jamais, au moment de juger ce bateau, que sa longueur de coque ne dépasse pas 11,53 mètres. Car la description rapide de ses emménagements intérieurs invite à imaginer plus long : cabine arrière de propriétaire avec lit double, banquette en coin et cabinet de toilette (le genre de « suite » qu'on trouve habituellement sur des 44 pieds). Cabine avant petite, mais disposant aussi de son cabinet de toilette. Au pied de la descente, cuisine en U à bâbord et table à cartes sur tribord, dans le prolongement d'une couchette de navigateur aménagée sous la coursive donnant accès à la cabine arrière. Carré central pouvant accueillir six à huit personnes sans difficulté.

Un cockpit central avec capote

Partout, des rangements ; et là où il le faut, des mains courantes permettant de se déplacer sans peine quel que soit l'état de la mer. C'est donc le bateau idéal pour un couple et deux invités, plus la couchette de navigateur pouvant accueillir à l'occasion un équipier supplémentaire. Et pour en finir avec l'esprit de ce bateau, rappelons qu'il s'organise autour d'un cockpit central bien protégé par une capote, tandis que la grand-voile comme le génois sont gréés sur enrouleur.

En clair, voici un bateau destiné à tailler sa route en mer sans exiger beaucoup de son équipage ; un vrai voilier où il fait bon vivre, aussi bien au mouillage ou au port que lors de longues traversées. À ce propos, comment cette unité si confortable pour une taille réduite, se comporte-t-elle en mer ? Pour l'avoir mené dans des conditions de vent et de mer musclés, nous pouvons affirmer que le bateau est marin, mais qu'il ne faut pas en attendre de miracle en termes de vitesse. Rappelons-le : ce n'est pas son programme !

Le confort douillet pour quatre à la sauce anglaise.

moody 376  moody 376  moody 376 

 

+ L'excellente qualité de la construction et des finitions.

+ les rangements pléthoriques, aussi bien à l'intérieur que sur le pont.

- La jupe, trop petite

- Les médiocres performances sous voile.

 

 

 

Commentaires  

#2 Christophe 19-02-2011 09:47
Merci Gérard d'avoir partagé votre expérience et je suis sûr que cet avis est très précieux et très utile pour les personnes qui s'intéresse au Moody 376. ;-)

Je pense à Alexandra Diakite qui m'a écrit très récemment et qui recherchait ce genre d'information.

Vous parlez de : Citer :
l'essaie de Voile et Voilier en son temps !
J'aimerais bien retrouver cet essai de Voile et Voilier pour compléter le test ! Vous l'avez encore ?
+2 #1 Guest 19-02-2011 03:50
Propriétaire depuis 2006 de ce bateau, j'ai navigué sur les cotes Atlantique et en Manche puis j'ai traversé en flotte a l'occasion du 400ème de Québec en 2008. Que dire de plus que c'est un bateau non seulement confortable, marin, mais pas si lent que l'on veut bien le dire ... J'ai toujours eu une bonne place dans le peloton de cette dernière face a des bateaux bien plus rapide. Je dirais simplement qu'une fois qu'il a trouvé sa vitesse de croisière, c'est un camion tout en puissance. Cela confirme l'essaie de Voile et Voilier en son temps ! Je m'apprète à descendre au Sud plus précisemment du Québec en Jamaïque
via les Bahamas, et je me sens en toute sécurité avec ce navire, d'autant qu'avec un tirant d'eau de 1,50 m c'est idéal pour les grandes comme les petites Antillles. C'est un super bateau, qui n'a pas d'équivalent à ma connaissance.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir